La planète est orpheline de ce Chef d'exception, Benoît Violier. Je suis anéanti.

— Marc Veyrat (@marcveyrat) January 31, 2016